«

»

Punaises à St Jean Richelieu, Québec

punaises de lits: analyses

Tous les médias sont tombé sur l info comme un bloc, en ce début de printemps , Il est rapporté un quasi triplement de des cas d’infestation de punaises de lit à St Jean Richelieu au Québec durant les douze derniers mois

 

L’hôpital du haut Richelieu est en cause avec deux crises – octobre et février –  aujourd’hui circonscrites , mais jusqu’a quand ?

C’est parce que le problème est traité de façon isolée que l’on a aucun plan de lutte à grande échelle.

Tel est l’avis de la directrice de la Santé publique de la Montérégie qui n’est pas démenti par Marie-Josée Gervais, conseillère en communications au CSSS Haut-Richelieu-Rouville

L’article de TVA donne aussi la parole à  des entomologistes locaux apparemment débordés par le nombre d’estimations.

Canoé ne renvoie pas un autre son de cloche, on parle d’épidémie!  même si le terme est impropre

on rapellera que :

Une épidémie  est la propagation rapide d’une maladie infectieuse à un grand nombre de personnes, le plus souvent par contagion.

Or la punaise de lit est un insecte ! et non une maladie,,,Si le caractère  endémique du phénomène peut être retenue, on sera plus proche de l’épizootie que de l’épidémie encore faut-il  accueillir l’homme dans la grande famille des « animaux « .

Mais trêve de divaguations verbeuses, le fait est que l’accelération des cas d’infestations de punaises de lit suscite des réactions qui vont peut-etre changer les comportement:

-on en parle parle pas – honte d’être touché par cette invasion

– on ne tient aucun registre fiable, aucune statistique, pour des raisons similaires…

A lire dans les article cités…