«

»

Les punaises de lit s’attaquent à Genève, ville de prestige

Avec ses 195 177 habitants, Genève est la deuxième ville la plus peuplée de Suisse. Ce canton est réputé pour sa douceur de vivre et son image de « Ville Propre ».

Bien que la propreté et l’hygiène soient une des priorités de la politique de la ville, cela n’a pas empêché les invasions de punaises de lit ces dernières années. La prolifération est telle que le phénomène a gagné la moitié du quartier des Avanchets en quelques semainesgeneve

Les punaises progressent depuis 2010

Les services sanitaires et les professionnels spécialisés en éradication d’insectes constatent que l’invasion des punaises de lit augmente depuis 2010. Les punaises n’engendrent pas de maladies mais leurs morsures sont très irritantes, démangent jusqu’au sang et empêchent de dormir la nuit. Le cas d’un suicide suite à de multiples piqûres a même été relaté.

La raison: les voyageurs, touristes ou hommes d’affaires transportent ces bestioles dans leurs valises.

Des solutions difficiles à mettre en œuvre

Des quartiers entiers de Genève sont contaminés et doivent être désinfectés par les exterminateurs d’insectes. Mais cela s’avère difficile car les habitants hésitent à collaborer avec les professionnels et à ouvrir leur porte. La non-coopération est un problème souvent récurrent qui se rencontre aussi dans d’autres villes.

Un expert affirme que : « Comme pour les cafards, il faut traiter tout un immeuble,mais si un habitant ne fait pas désinfecter son appartement, les punaises réapparaissent rapidement dans tous les logements. »

La décontamination doit donc se faire partout et deux traitements sont souvent nécessaires. Le passage de l’exterminateur doit s’effectuer non seulement au niveau des literies mais également des interrupteurs, des prises électriques, des recoins, dans lesquels se trouvent les œufs. Il faut ensuite environ six heures avant de pouvoir réintégrer le logement et aérer.

 

Source : http://www.tdg.ch/news/standard/punaises-lit-proliferent-nouveau-geneve/story/31050930