Des colocataires indésirables

cité U RobertsauElles mesurent quelques millimètres, elles piquent, elles irritent, elles se reproduisent rapidement, elles vivent la nuit… Et oui, les punaises de lit sont devenues le cauchemar des étudiants à la cité universitaire de Strasbourg grande ville de l’Est de la France

50 chambres infestées

Une cinquantaine de chambres dans la cité U. de Robertsau à Strasbourg, capitale alsacienne située dans l’Est de la France, sont infestées de punaises de lit. Selon le journal 20 minutes*, l’université est envahie de ces insectes piqueurs et suceurs de sang

Témoignage d’un étudiant 

Guillaume, jeune homme de 19 ans, étudiant motivé fraîchement arrivé dans sa nouvelle chambre de 9m2, ne pensait pas partager son studio et son lit avec la cimex lectarius . Il décrit son calvaire avec des piqures, des rougeurs et des gros boutons sur tout le corps qui démangent terriblement. La seule solution pour se protéger : dormir en jogging, en sweat avec des chaussettes aux pieds.

Action des exterminateurs de punaises

La mission du Crous, Centre régional des œuvres universitaires et scolaires, est de gérer les conditions de vie et de travail des universitaires. Alerté par les étudiants, le Crous est particulièrement attentif à ce problème d’invasion et s’active pour trouver des solutions. Il fait appel à des entreprises de nettoyage et des exterminateurs tous les ans, avant la rentrée.

Pourtant après une séance de traitement d’insecticide et une attente de 8 heures pour que les effets secondaires ( odeurs) s’estompent, Guillaume rejoint sa chambre plein d’espoir.
Mais aucun résultat, les punaises sont toujours présentes.

Le conseil du pro

Les solutions ne sont efficaces que si elles sont globales

Hygiène, hygiène et encore hygiène.

Laver le linge et les draps, vider les sacs, passer l’aspirateur… et décontamination professionnelle, sera très efficace si elle est réalisée dans l’ensemble de la résidence…

 Source :  http://www.20minutes.fr/strasbourg/1229589-vis-vie-punaises-lit

et  http://www.robertsau.eu/cite-universitaire-de-la-robertsau-horreur-des-punaises-article-dna/